Rolls en série ! (vidéo)

Rolls en série ! (vidéo)

Les enroulements et les déroulements de la colonne vertébrale (roll up/roll over) sont des postures incontournables de la méthode Pilates.
Et ça fait un bien fou !

L’enroulé-déroulé de la colonne est un exercice de Pilates très efficace qui renforce les muscles profonds du dos et des abdominaux, tout en gardant un rachis souple et délié. Entre tonification musculaire et  souplesse articulaire de la colonne, les roll up ou roll over sont des mouvements complets.

Roll up, enroulement vers l’avant

Avec un départ le corps allongé au sol et une arrivée en position assise, le roll up sollicite beaucoup les abdominaux et met en jeu l’articulation de la colonne vertébrale. La rétroversion du bassin et la flexion de la colonne vertébrale accompagnent l’élévation, à partir de la position allongée sur le dos. La variante de la posture, avec les jambes fléchies pour remonter en position assise, est facilitante pour les débutants ; et fera toujours du bien aux plus expérimentés ! De nombreuses variations du roll up existent : avec une jambe seulement, une jambe pliée et l’autre tendue, avec bascule des bras ou avec un rond de bras, …

Roll over, enroulement arrière

Le roll over peut être considéré comme un roll up inversé. Ce sont les jambes qui s’élèvent, puis le bassin s’enroule en rétroversion. La bascule arrière du bassin active la partie basse des abdominaux. Cette posture permet également d’étirer les muscles isquio-jambiers et les extenseurs du tronc et d’assouplir la colonne, notamment au niveau des lombaires. Tout cela, sans jamais peser sur ses cervicales, une des zones les plus fragiles du corps. Des modifications sont possibles pour faciliter la posture.

Les enroulements/déroulements gardent ou restaurent la souplesse de la colonne vertébrale et répondent avec brio à la citation bien connue de Joseph Pilates :

You’re only as young as your spine is flexible